Veneto Trail

Veneto Trail
Les Vélos Migrateurs est un média participatif
Racontez-nous vos voyages

Le Veneto Trail est un itinéraire empruntant les routes secondaires, chemins de terre et sentiers du secteur des Dolomites, en Italie, à travers des paysages variés et spectaculaires.

Le parcours a été popularisé par l’événement annuel qui lui a donné son nom : une randonnée vététiste non compétitive (mais menée dans les faits à un rythme soutenu) réputée pour sa convivialité.
Le parcours officiel de l’événement est revu chaque année, mais tend maintenant à se stabiliser sur un itinéraire réunissant à la fois les paysages les plus splendides du secteur, des opportunités de restauration et de ravitaillement, ainsi qu’une poignée d’ascensions épiques !

Pour afficher ce média, vous devez accepter les cookies provenant de :
(Vous pouvez aussi consulter Les Vélos Migrateurs avec Firefox, qui bloque nativement les cookies externes.)

Cet itinéraire prend son départ en plaine, dans la ville fortifiée de Cittadella, puis s’échappe immédiatement au nord vers les pentes de Grappa, pour ne plus revenir à l’altitude initiale qu’à la fin de la boucle.

Cumulant 10 000 mètres de dénivelé positif sur une distance totale de 440 Km, le parcours serpente parmi des reliefs réputés tels le Monte Pelmo, la Civetta, la Croda da Lago, les Cadini di Misurina et les Tre Cime di Lavaredo, avec plusieurs passages au-dessus de 2000m. Les vues panoramiques se succèdent, sur les monts et les vallées alentour.

Les opportunités de bivouac avec vue sont foison, et divers refuges de montagne offrent des lieux d’escales établis. Des villages pittoresques ponctuent le parcours et fournissent des occasions de ravitaillement. Divers lacs et rivières, aux eaux éclatantes de bleu ou de vert sont autant d’invitations à des bains rafraîchissants.

Veneto Trail
Panorama sur les Dolomites,
par H. Zell

Le parcours ne présente pas de difficultés techniques dans l’ensemble, mais nécessite une très bonne condition physique, étant donné le dénivelé cumulé, notamment sur des surfaces peu roulantes (40% du tracé n'est pas asphalté). Les pentes peuvent être très raides par endroits, et quelques passages non praticables doivent se faire en poussant le vélo. Mais le jeu en vaut la chandelle !

En termes d’équipement, mieux vaut voyager léger. Des sacoches de bikepacking sont préférables, mais un porte-bagages et des sacoches latérales à l’avant ne devraient pas gêner la progression. Un VTT rigide ou même un gravel feront l’affaire, pourvu qu’on chausse des pneus assez larges et cramponnés. Ne pas oublier non plus sa doudoune (pour les soirées en altitude) et la crème solaire (on est en Italie) !

Pour afficher ce média, vous devez accepter les cookies provenant de :
(Vous pouvez aussi consulter Les Vélos Migrateurs avec Firefox, qui bloque nativement les cookies externes.)

Pour ceux qui souhaiteraient parcourir l’itinéraire dans une ambiance festive, l’événement du Veneto Trail 2022 aura lieu à partir du samedi 25 juin. Toutes les informations utiles sont disponibles sur le site officiel de l’événement.

-----
Photo de tête d’article par Snowdog.

Pour recevoir par email les nouvelles publications, inscrivez-vous.

Après cinq ans passés au Proche-Orient et en Amérique Centrale, ma belle et moi sommes venus au vélo par intérêt pour le voyage. D’abord un tour en notre Bretagne natale, puis quelques équipées sur des terrains plus relevés, et bientôt nous partions pour six mois de route entre Asie du Sud-Est et Asie Centrale.
Il m’est difficile à présent de concevoir un voyage sur un autre mode ; et pour toutes nos vacances ou presque, ainsi qu’un certain nombre de nos week-ends, nous chargeons le matériel de camping pour une échappée vélocipédique au grand air.

Informaticien à mes heures perdues, je suis également le développeur-éditeur-modérateur-dictateur de ce site, et du planificateur de voyages Talaria.

éditeur 87 billets 49 commentaires
Écrire un nouveau commentaire
Recevoir par email les commentaires publiés sur cette page :