Les cintres Soma “Clarence II” et “Hwy 17” sont pourvus de cornes ajustables

Les cintres Soma “Clarence II” et “Hwy 17” sont pourvus de cornes ajustables
Les Vélos Migrateurs est un média participatif
Racontez-nous vos voyages

Les nouveaux cintres Clarence II et Hwy 17 de Soma sont équipés de cornes que l'on peut monter de diverses façons, pour disposer de positions de mains supplémentaires.

Par Erwan

Le Clarence et le Hwy One sont deux guidons classiques de chez Soma. Le premier se caractérise par un balayage arrière important – apportant une position confortable pour les poignets – tandis que le second est un cintre routier relativement standard, s’inscrivant plutôt dans la catégorie "compacte" du genre.

De ces deux modèles, Soma s’apprête à lancer des variantes reprenant les caractéristiques essentielles, en y ajoutant des extensions ajustables, qu’on pourra monter pour disposer de cornes de guidon, d’une boucle à la Jones Loop, ou encore d’un mini-prolongateur triathlon.

Hwy 17 + Road Ends

C’est avec cette dernière perspective que le Hwy 17 a été pensé. Reprenant les formes que propose un accessoire comme l’Aero Bolt-On de Farr, les extensions “Road Ends” de ce guidon se montent en son milieu pour former une boucle longiforme. On pourra s’y agripper notamment pour mieux fendre l’air quand le vent fait face, ou quand la route se prête à accélérer la cadence. Mais cette position de mains supplémentaire permettra surtout de changer régulièrement ses points d’appuis et la posture de son corps, pour réduire la fatigue et les engourdissements.
Par rapport à un cintre comme le Kitchen Sink de Redshift (qui intègre déjà un prolongateur de ce genre), les Road Ends de Soma, bien que représentant un léger surpoids, apportent l’avantage qu’on peut ajuster leur position, pour une prise en mains optimisée. On pourra donc les incliner plus ou moins vers le haut ou vers le bas, et les faire pivoter sur eux-mêmes pour ajuster l’orientation de la partie courbée. En outre, on peut aussi bien préférer les monter sur un autre cintre…

Dimensions :

  • Drop : 130mm
  • Reach : 75mm
  • Flare : 0°
  • Tailles : 38 à 46 cm, mesuré au centre du tube

Clarence II + Cletus

Les extensions du Clarence II sont désignées quant à elles par le nom de “Cletus”. (Une rapide recherche sur ce nom renvoie très essentiellement à Cletus Spuckler, un personnage débonnaire des Simpsons, à la progéniture abondante. Étonnant. Mais peut-être s’agit-il aussi du nom de leur inventeur…) Elles semblent légèrement plus courtes que les Road Ends.
Sur ce cintre une première option de montage se rapproche de ce que l’on peut obtenir avec le Hwy 17 : on peut faire pointer les Cletus vers l’avant, et faire pivoter leur partie courbée pour disposer plutôt d’une boucle longiforme ou plutôt de cornes internes.
Mais un montage alternatif a été prévu, en inversant la corne de gauche et celle de droite, afin d’obtenir une boucle étirée en largeur, qui offrira une position différente pour les poignets ou un support de montage pour des accessoires tels un GPS ou un téléphone. Dans cette configuration, le Clarence II prend alors des airs de Jones H-Bar Loop, avec encore une fois l’avantage de pouvoir ajuster l’inclinaison des extensions.

Dimensions :

  • Largeur : 670 mm
  • Balayage arrière : 37°
  • Réhausse : 37 mm

En un sens, ces combinaisons cintre-extensions peuvent revenir au même que de monter des cornes de guidon ordinaires sur d’autres modèles de cintres. On dispose cependant ici d’équipements spécialement dimensionnés pour s’assembler avec harmonie. En particulier, la question de l’orientation que prennent des cornes de guidon peut s’avérer épineuse en fonction du degré de balayage du cintre sur lequel on les monte. La solution sur-mesure proposée par Soma apporte donc la garantie d’une combinaison cohérente.

Les cintres Soma “Clarence II” et “Hwy 17” sont pourvus de cornes ajustables

Toutefois, à regarder de près les images promotionnelles fournies par le fabricant, il apparaît que si la fixation au cintre promet de s’effectuer sans difficultés, le réglage de l’orientation des cornes risque en revanche de se montrer plus laborieux. La vis de serrage risque en effet de ne plus être accessible quand l’extension est fixée au guidon, si bien que pour modifier cette orientation, il faudra probablement démonter la corne, puis la remettre en place en tâchant de conserver la même inclinaison que précédemment. Pour avoir déjà testé des cornes offrant les mêmes possibilités de réglages, je peux témoigner que ça n’est pas pratique du tout. J’avais fini par couper une clé Allen à la meuleuse, afin d’arriver à la passer dans la vis de serrage sans avoir à tout démonter.
Autre inconvénient de ces extensions : une fois mises en place, il n’est plus vraiment possible de monter sur son vélo une sacoche de guidon s’ouvrant par le dessus. Seul un boudin façon bikepacking semble encore envisageable.
On ne peut pas tout avoir…

Les cintres Soma “Clarence II” et “Hwy 17” sont pourvus de cornes ajustables

Les deux cintres sont faits d’un aluminium 6061-T6, et seront bientôt disponibles, en noir et en argenté, dans deux versions permettant le montage sur des potences de 31,8 ou 26 mm. Les tarifs devraient avoisiner les 150 € pour le Hwy 17 (le prix de l’innovation ?), et 120 € pour le Clarence II.

Plus d’infos sur le site de Soma : quant au Clarence II, et quant au Hwy 17.
Pour des alternatives à ces guidons, voir aussi ce billet consacré aux cintres multi-positions.

Pour recevoir par email les nouvelles publications, inscrivez-vous.
Écrire un nouveau commentaire
Recevoir par email les commentaires publiés sur cette page :