Un petit tour... épisode 1

Un petit tour... épisode 1
Les Vélos Migrateurs est un média participatif
Racontez-nous vos voyages
Par
5 billets 3 commentaires

"On part faire un tour, pour voir où il nous mènera, et quand il nous ramènera..."

C'est sur ces mots que nous voilà partis en ce 15 Juin 2022. Ayant arrêté nos activités professionnelles, nous pouvons démarrer un voyage à vélo sans contraintes de temps. Seules restent les incertitudes physiques...
Partis de Grenoble, nous longeons d'abord l'Isère pour descendre jusqu'à Saint-Nazaire-en-Royans, puis traverser les collines drômoises en direction du Sud: Chabeuil, Crest, Saou, Bourdeaux, Dieulefit, Vaison-la-Romaine. La première canicule sévit déjà et nous souffrons de la chaleur au milieu des champs de blés ou de lavande ou le thermomètre dépasse les 40°C. Mais les trois premiers jours de liberté viennent de passer gentiment...

Un petit tour... épisode 1

Nous continuons plein sud en passant par les villages de Carpentras (belle découverte), Pernes-les-Fontaines, L'Isle-sur-la Sorgue, Saint-Remy-de-Provence et les Alpilles environnantes, Arles, Aigues-Mortes. Après 5 jours de voyage, nous atteignons la mer au niveau de la Grande Motte. Le temps est couvert et la température raisonnable, mais le vent de face dans la traversée de la Camargue nous a essorés.

Un petit tour... épisode 1

A partir de la Grande Motte, commence l'arc méditerranéen: plat !
Le temps est très mitigé, mais cela permet de rouler agréablement. Notre plus beau souvenir de cette section est très certainement le canal de la Robine que l'on prend au niveau de Gruissan pour se rendre jusqu'à l'île sainte Lucie au niveau de Port-la Nouvelle: le chemin est chaotique mais on est en communion avec la nature au milieu des étangs et de tous les oiseaux qui vivent là,... Nous poserons la tente un peu avant Fitou: voilà 7jours que l'on roule, 585Kms au compteur et quelques 2580m de dénivelé. La section méditerranéene touche déjà à sa fin et nous allons pouvoir partir plein Ouest direction l'Atlantique!

La première étape plein Ouest s'avère magnifique: collines au dessus de Fitou parsemées de vignes, puis descente sur la cuvette de Vingrau et le site préhistorique de Tautavel, avant de reprendre des routes tranquilles pour rejoindre Maury et son célèbre vin. On posera la tente à Saint-Paul-de-Fenouillet où un bel orage viendra arroser avec nous cette belle étape. 

Pour la suite du parcours nous décidons de continuer par le Piémont pyrénéen: on a déjà gravi plusieurs fois les grands cols des Pyrénées, et on souhaite s'inscrire dans la durée avec nos vélos lourdement chargés... Le piémont fera donc l'affaire! Cela n'empêche pas de gravir plusieurs cols: après Puylaurens et son château cathare, après Quillan ou après Foix.
Nous empruntons maintenant la vélo route 81: ancienne voie ferrée réhabilitée en piste cyclable et qui justement longe les Pyrénées. Notre sentiment est mitigé sur cette piste: certes on est isolé de la circulation automobile, mais on est aussi isolé de la vie des villages et du paysage, car très souvent encaissés.

Après un passage par le très beau village de Saint-Lizier, nous continuons notre chemin vers Saint-Gaudens: le plan initial était de passer par le col des Ares avant Lourdes, mais la météo annoncée étant mauvaise, on reste dans la plaine.

Les jours s'enchaînent sans gros intérêt (Tarbes ne nous laisse pas un souvenir impérissable) dans cette plaine un peu monotone. A la fin du 12ème jour nous arrivons à Pau, où nous décidons de prendre notre premier jour de repos. Contrairement aux environs, la ville de Pau s'avère très agréable et nous prenons plaisir à nous y promener (est-ce vraiment du repos de marcher toute la journée?).

Le voyage reprend ses droits le 14ème jour, toujours plein Ouest. On retrouve de l'intérêt à partir de Navarrenx, son pont du XIIIème et (auto?)proclamée capitale mondial de la pêche au saumon! Puis passage dans le magnifique village de Sauveterre-de-Béarn et son pont de la Légende. Nous nous rapprochons maintenant du pays basque: le type d'habitat change lentement, les maisons blanchissent, les volets se colorient et tout devient plus gai.

Nous finissons au 15ème jour par la traversée du pays basque (passage obligatoire par Espelette et Ainhoa!) pour finir enfin au bord de l'Atlantique à Saint-Jean-de-Luz!!

En 15 Jours, nous avons parcouru 1128Kms depuis notre départ et 7280m de dénivelé. Atteindre l'Atlantique marque l'aboutissement de la première section de notre périple. Le temps est maussade mais le moral est au beau fixe!! Les petites douleurs du départ tournent un peu mais restent raisonnables et sous contrôle. Tout va bien !

A bientôt pour la deuxième section: objectif Bretagne!!

Pour recevoir par email les nouvelles publications, inscrivez-vous.
Écrire un nouveau commentaire
Recevoir par email les commentaires publiés sur cette page :
  • JC
    JC, le 11/01/2023 à 12h38
    Merci pour ce récit. Je cherchais un itinéraire au départ D’AGDE pour rallier le pays basque mais sans passer par le canal du midi…Je suis preneur plus d’infos sur cette velo route 81… Bonne route !
    • Marc
      Marc, à JC, le 11/01/2023 à 19h27
      Bonjour, nous n'avons pas suivi la vélo route 81 de bout en bout, mais pour résumer les gros points de passage (direction Est-Ouest):
      - elle par en gros de Rivesaltes, puis rejoint Tautavel (nous sommes passé plus au Nord depuis Fitou pour rejoindre Tautavel: c'est plus accidenté mais de toute beauté).
      - Après Tautavel elle rejoint Maury, St-Paul-de-Fenouillet puis monte vers le Nord puis l'Ouest vers Puivert: en gros elle suite les vallée pour éviter les cols au niveau de Quillan.
      - Après Puivert, elle continue vers le Nord puis ... s'arrête.
      - Elle reprend au Sud à partir de Foix (nous avions tirer au + court entre Puivert et Foix).
      - Après Foix (c'est la partie que l'on a prise), elle va sur Saint-Girons, puis Saint-Gaudens, Capvern, Tarbes.
      - Après Tarbes, elle redescend sur Lourdes, puis Pau, Orthez et enfin Bayonne.
      Pour aller sur le pays basque, il faut la quitter, soit au niveau de Lourdes, soit de Pau pour aller S-O vers le coeur du pays basque. Nous avions quitté au niveau de Mourenx à l'Ouest de Pau.

      Si tu vas sur le site Openrunner, tu choisi d'afficher le fond de carte Open Cycle Map, et le tracé de la V81 apparait clairement en rouge.

      Enfin sur place, elle est assez bien indiquée et facile à suivre. Toutefois, je recommande de s'en éloigner de temps en temps pour ne pas être tout le temps isolé des villages...

      Bon courage !
      Marc
      • JC
        JC, à Marc, le 11/01/2023 à 20h29
        Super 👍 ! Merci beaucoup, je vais regarder ça sur Open Runner.
  • Erwan, le 09/01/2023 à 13h15
    Le voyage sans date de retour : c’est un luxe que je ne me suis encore jamais accordé, mais j’en rêve ! Je l’imagine comme procurant une sensation de liberté inégalable (et qu’importe si c’est pour rentrer finalement au bout de trois mois !).