Breezer Thunder 2022 : chaud comme la braise

Breezer Thunder 2022 : chaud comme la braise
Les Vélos Migrateurs est un média participatif
Racontez-nous vos voyages

De la géométrie aux composants, le dernier millésime du Breezer Thunder a tous les traits d'un VTT moderne, mais ne manque pas non plus d'atouts pour l’itinérance ; le tout à un très bon rapport qualité-prix.

Depuis les années 90, Breezer a régulièrement remis au goût du jour son “Thunder”. La dernière itération, annoncée à l'automne 2020 s'avérait très alléchante dans une optique de bikepacking. Mais les affres de la crise sanitaire ont retardé de plus d'un an la commercialisation de cette nouvelle mouture. Le voici finalement sorti, sans tambours ni trompettes, et déjà les stocks s'amenuisent…

Un VTT en acier, pourvu d'une fourche rigide et offrant des œillets de fixation en pagaille : on sait tout de suite qu'il y a du bikepacking dans l'air !

De fait, le Thunder permet le montage de porte-bagages et de garde-boue, et offre des points de fixations pour porte-bidon et cargo cages aussi bien sur le dessus, à l'intérieur et au-dessous du cadre, que sur les fourreaux de la fourche, et même encore sur les haubans. À cela vient encore s'ajouter la possibilité de caser une sacoche de cadre de bonne taille, étant donné les dimensions du triangle principal.
La géométrie offre par ailleurs beaucoup de stabilité et une position confortable, plutôt redressée. Avec 32 rayons, les roues promettent une bonne robustesse, tandis que des pneus de 2,4” assurent l’amorti quand le terrain est cahoteux.
Autant d'atouts pour l'itinérance.

Breezer Thunder 2022 : chaud comme la braise

Dans son montage d'usine, le vélo incite cependant à partir plutôt sportif et léger, et pas trop au milieu de nulle part. Car si la transmission Shimano Deore 12 vitesses 10-51 offre un vaste panel de développements, le choix d'un pédalier à 34 dents ne permet pas de grimper les côtes les plus raides avec un équipement complet. Question freinage, le choix d'un système hydraulique ne favorise pas les réparations de fortune. Et puis dernière limite, le caractère très incliné de l'angle de direction, qui procure une excellente stabilité dans les descentes, tend à réduire la maniabilité quand on charge trop la fourche et que la vitesse diminue.

Car il s'agit bien d'un VTT tel qu'on les conçoit depuis quelques années, avec en tête l'idée d'avaler intrépidement les terrains techniques, à la recherche du fun. Le montage en série d'une tige de selle télescopique permet d'ailleurs de mieux balancer son équilibre et d'aborder avec plus de confiance les obstacles délicats. La conception du cadre autorise aussi le montage ultérieur d'une fourche suspendue, pour qui arpente des terrains vraiment rustiques.

Breezer Thunder 2022 : chaud comme la braise

Pour 1600€, il sera difficile de trouver une alternative offrant des caractéristiques comparables. À ce tarif, on peut d'ailleurs imaginer changer le pédalier et les freins, tout en restant sur un bon rapport qualité-prix.

Géométrie, dans les grandes lignes :

Size S M L XL
Stack 610 609 627 632
Reach 421 441 45 484
Tube supérieur (effectif) 585 610 635 666
Angle de selle 75° 74.5° 74° 74°
Angle de direction 67.7° 67.7° 67.7° 67.7°
Bases 450 450 450 450
Empattement 1136 1162 1177 1209
Déport du boîtier 72 70 70 70
Entre-jambes 765.5 785.5 811.5 839.3
Potence 45 45 45 65
Cintre 780 780 780 780

Composants, dans les grandes lignes :

Cadre et fourche : Acier chromoly renforcé, Gris avec détails orange
Transmission : Shimano Deore 1×12v : 34/10-51
Roues : WTB 29", tubeless ready, Moyeux Formula format Boost, axes traversants. 32 rayons.
Pneus : Goodyear Newton v2, 29×2,4”
Freins : À disques hydrauliques Shimano MT500.
Guidon : composants Breezer
Selle : WTB Volt Comp
Tige de selle : KS RAGE-i suspendue

Plus d'infos sur breezerbikes.com.

Pour recevoir par email les nouvelles publications, inscrivez-vous.

Après cinq ans passés au Proche-Orient et en Amérique Centrale, ma belle et moi sommes venus au vélo par intérêt pour le voyage. D’abord un tour en notre Bretagne natale, puis quelques équipées sur des terrains plus relevés, et bientôt nous partions pour six mois de route entre Asie du Sud-Est et Asie Centrale.
Il m’est difficile à présent de concevoir un voyage sur un autre mode ; et pour toutes nos vacances ou presque, ainsi qu’un certain nombre de nos week-ends, nous chargeons le matériel de camping pour une échappée vélocipédique au grand air.

Informaticien à mes heures perdues, je suis également le développeur-éditeur-modérateur-dictateur de ce site, et du planificateur de voyages Talaria.

éditeur 87 billets 49 commentaires
Écrire un nouveau commentaire
Recevoir par email les commentaires publiés sur cette page :