Basketpacking : la revanche du panier

Basketpacking : la revanche du panier
Les Vélos Migrateurs est un média participatif
Racontez-nous vos voyages

Depuis quelques années, le panier s’invite sur les vélos de randonnée. Longtemps considéré comme mal adapté, on invente dorénavant des formules qui permettent grâce à lui de transporter au guidon un volume important et facilement accessible de matériel.

Quel panier ?

Commençons par évoquer un inconvénient du panier, à partir duquel on saura mieux reconnaître quels modèles conviendront à l’itinérance.

Du fait de sa structure rigide, ce qu’on met à l’intérieur d’un panier tend à ballotter en tout sens. C’est le principal défaut, et c’est pourquoi on préfère généralement pour l’itinérance à vélo des paniers peu profonds, qu’on remplira facilement à raz-bord : on pourra alors plus facilement sangler leur contenu.

Cette faible profondeur ne limite pas beaucoup la capacité du panier. Du moment que le contenu est bien tenu, les rebords suffisent à stabiliser l’ensemble. On empilera facilement du matériel au-delà de cette hauteur.
C’est pourquoi, quand la plupart des paniers mettent l’accent sur la hauteur, deux modèles peu profonds de chez Wald se sont largement imposés en randonnée.

La marque américaine Wald produit des paniers depuis plus d’un siècle. Ses modèles référencés 1372 et 1392 (plus connus sous leurs petits noms de Wald 137 et Wald 139) ont des dimensions plutôt adaptées pour le voyage.
Le 137 propose une base de 32,5 × 20,3cm, qui va s’élargissant sur ses 12cm de hauteur, pour atteindre 37,5 × 25cm sur le dessus. Le Wald 139 est un peu plus grand, avec 40 × 26cm à la base et 45 × 32,5cm sur le dessus, pour une hauteur de 15cm. On dit parfois de ces deux formats que l’un est un peu trop petit, et l’autre un peu trop grand… Si on exclut le matériel de fixation et de maintien des paniers (on y reviendra plus bas), ces deux modèles pèsent respectivement 520 et 725g.

  Wald 137 Wald 139
Hauteur 12cm 15cm
Base 32,5 × 20,3cm 40 × 26cm
Dessus 37,5 × 25cm 45 × 32,5cm
Volume 9 L 18 L
Poids (avec et fixations) 520-1000 g 725-1200 g
Prix constaté (avec et sans fixations) 25-40 € 30-45 €


D’autres modèles pourraient aussi bien faire l’affaire, comme le Basil Portland ou le Pelago Rasket (sur lequel on reviendra plus bas). Mais les paniers Wald ont un atout particulier : celui de leur popularité, en raison de quoi ont été développées des sacoches spécifiques.

Panier Basil Portland

Quelle sacoche ?

On peut à loisir bourrer directement son matériel dans un panier Wald ou autre ; mais pour éviter que les petits objets ne se fassent la malle, pour une protection contre les intempéries, et pour pouvoir charger encore plus la mule, la solution idéale est celle de la sacoche de panier.

Quelques marques produisent de la sorte des sacoches confectionnées tout spécifiquement pour l’un ou l’autre des modèles de chez Wald.

Ces sacoches ont en commun de proposer une très grande capacité lorsqu’elles sont chargées à plein.
Le plus souvent, leur compartiment principal se ferme par enroulement, ce qui garantit une bonne étanchéité. L’imperméabilité n’est cependant pas complète, car elles sont en général réalisées dans des matériaux cousus (et non soudés). Afin de protéger les zones de contact avec le panier et de garantir une bonne tenue de la sacoche, elles sont structurées par une mousse haute densité.
Du fait de leur large ouverture, on y trouvera son matériel sans trop de difficultés, d’autant qu’une doublure de couleur vive permet généralement d’y voir plus clair, et que chaque modèle propose son lot de petites poches périphériques, et parfois aussi quelques poches à l’intérieur. Il est fréquent aussi qu’un système de rabat, de sangle ou d’élastiques permette de serrer encore du matériel par dessus la sacoche (une veste, un sac étanche, une tente…).
Toutes ces sacoches sont fixées au panier par un moyen ou un autre (sangles à clips ou à crochets, bandes Velcro, etc.), et on peut les en retirer pour les emporter à la main où à l’épaule (très pratique pour faire des courses).

En Europe, on retiendra notamment le modèle KOCHI de la marque française Voyage à Vélo.
Cette sacoche de 13 à 36 litres fabriquée en Cordura est adaptée aux mesures du panier Wald 137. Outre le compartiment principal, elle est pourvue d’une poche ouverte et d’une poche avec fermeture éclair. Quatre couleurs sobres sont proposées.

Voyage à Vélo KOCHI

Tarif : 195€. Poids : 900g.
https://www.voyageavelo-shop.com/produit/kochi-sacoche-panier-wald137/

Outre-Manche, Wizard Works propose son Alakazam dans deux tailles correspondant aux Wald 137 et 139. 9 à 38 litres de capacité sont annoncés pour le premier ; 20 à 70 pour le second. Ce modèle est équipé en plus de sa fermeture par enroulement d’un rabat, lui-même pourvu d’une poche plate sur le dessus. Deux autres poches sont encore accessibles en pédalant, à l’arrière de la sacoche. Les couleurs proposées par Wizard Works sont plus démonstratives.

Wizard Works Alakazam

Tarif et poids : 215€/750g pour le modèle 137 ; 225€/1000g pour la grande taille.
https://www.wizard.works/shop/bags/basket-and-rack-bags/alakazam-basket-bag/

En Pologne, Dyed in the Wool a nommé plus sobrement son modèle le “Basket Bag”. Disponible pour les deux taille du panier (respectivement 9-39L et 24-71L), cette sacoche est proposée dans trois matériaux de qualité : X-Pac, Dyneema ou Corudra. L’intérieur et l’extérieur sont pourvus de petites poches en filet sur les côtés, tandis que le rabat dispose d’une poche plate à fermeture éclair. Particularité de ce modèle, un zip imperméable permet d’accéder au contenu sans avoir à ouvrir complètement le rabat et la fermeture par enroulage.

Dyed in The Wool Basket Bag

Tarif : 235€/245€.
https://dyedinthewool.eu/products/basket-bag

On arrive aussi à trouver certains modèles de marques américaines. Ainsi le WB Loader de Sim Works/RAL, dont le prix est plus attractif, ou les Sugarloaf et Motherloaf de Swift Industries, qui ont la particularité de s’ouvrir par fermeture éclair.

Modèle Panier Volume Poids Prix
Voyage à Vélo Kochi W-137 13-36L 900g 195€
Wizard Works Alakazam 137 W-137 9-38L 750g 215€
Wizard Works Alakazam 139 W-139 20-70L 1000g 225€
Dyed in the Wool Basket Bag M W-137 9-39L ? 235€
Dyed in the Wool Basket Bag L W-139 24-71L ? 245€
RAL WB Loader W-137 21L ? 90€
Swift Industries Sugarloaf W-137 11,5L 385g 180€
Swift Industries Motherloaf W-139 30L 570g 230€

Les artisans locaux se feront également une joie de confectionner à la demande des sacoches sur mesure (qu’ils pourront d’ailleurs adapter aux dimensions d’autres modèles de paniers). Ou bien pour les as de la machine à coudre, on peut envisager de se confectionner soi-même une sacoche de panier à moindre coût.

Quelle fixation ?

Les paniers Wald sont vendus avec le matériel permettant de les monter au vélo. Deux branches de longueur ajustable soutiennent le panier à l’avant, tandis que des boucles le maintiennent au niveau du guidon. Ce système ne s’adapte cependant pas très bien à tous les vélos (en particulier, la fixation au niveau du guidon n’est pas pensée pour des cintres de diamètre 31,8mm), et présente l’inconvénient de tenir très haut le panier (ce qui réhausse le centre de gravité).
C’est pourquoi dans le contexte de la randonnée on trouve souvent les paniers Wald montés sur des porte-bagages. (Pour ces raisons, et peut-être aussi par effet de mode…)

Pour assurer le bon maintien du panier sur le porte-bagages, on peut avoir recours à différentes astuces. Les colliers Serflex sont très économiques et très efficaces, mais on préférera peut-être utiliser des sangles si on est souvent amené à retirer le panier.

Panier Wald + Porte-bagages Nitto + sangles Voilé

Étant donné le grand volume offert par les sacoches de paniers, il convient de choisir des porte-bagages suffisamment robustes. Des modèles tel le Surly 8pack (qui peut supporter 13,5Kg) ou le Utility Front Rack de Pelago (max 10Kg) sont de bons candidats.


Pour ceux qui veulent également transporter des sacoches latérales à l’avant, le Commuter Front Rack de chez Pelago (charge max. 15Kg), le Pizza Rack de chez le Specialized (15Kg), le Grand Expedition Front de Tubus (18Kg) ou le Surly Front Rack (32Kg) offrent à la fois un plateau et des supports latéraux. (Mais attention que la présence du panier au-dessus des sacoches ne gêne pas l’ouverture de ces dernières…)

Modèle Charge Max. Poids Prix
Surly 8pack 13,5Kg 640g 110€
Pelago Utility Front Rack 10Kg 750g 60€
Pelago Commuter Front Rack 15Kg 1000g 110€
Specialized Pizza Rack 15Kg 835g 90€
Tubus Grand Expedition Front 18Kg 780g 135€
Surly Front Rack 32Kg 1380g 150€

Une alternative : le Pelago Rasket

Face à l’hégémonie des paniers Wald, une alternative parvient à se faire une petite place.
La marque finlandaise Pelago proposait déjà depuis des années un porte-bagages avant avec plateau (mentionné ci-dessus). Or, plus récemment, elle a ajouté à son catalogue une variante de ce porte-bagages faisant directement office de panier : le “Rasket” (“Rack“+“Basket“).

Pelago Rasket

Cette solution intégrée peut représenter un poids inférieur à la combinaison Wald + porte-bagages, voire aussi une économie sur le budget. Elle bénéficie également d’au moins un modèle de sacoche taillé sur mesure.
Le système offre en outre la possibilité de fixer des sacoches sur des supports latéraux. Le montage, bien pensé, propose différentes formules au bas des tiges de support : pour une fixation sur les œillets de porte-bagages, ou de garde-boue, ou encore sur l’axe de la roue. En partie haute, derrière le panier, la fixation se fait sur le percement du couronnement de la fourche.

Les dimensions du Rasket sont proches de celles du Wald 139 : l=325mm, L=385mm, H=150mm.
Il pèse 1,6Kg, et peut supporter jusqu’à 15Kg de charge (à raison de 5Kg de chaque côté et 5Kg dans le panier). On peut se le procurer pour 120€.
https://pelagobicycles.com/rasket/

Wizard Works a dernièrement ajouté à son catalogue une sacoche spécifiquement prévue pour ce panier, la “Pelagazam” ! Comme son nom l’indique, elle reprend les spécificités de l’Alakazam mentionnée plus haut, en les adaptant aux dimensions du panier de Pelago. Le sac peut embarquer 18 à 61 litres de matériel, et pèse 750g en lui-même.

https://www.wizard.works/shop/bags/basket-and-rack-bags/custom-pelagazam-rasket-bag/

Pour quel(s) usage(s)

Le basketpacking a ses paradoxes.

Les paniers de chez Wald sont relativement économiques, mais trouvent leur intérêt surtout quand on les combine avec des porte-bagages qui peuvent s’avérer coûteux, et des sacoches encore plus onéreuses…

C’est un équipement qui semble trouver son public auprès de certains adeptes du bikepacking. Il est vrai qu’en comparaison des sacoches de selle ou des boudins de guidon, le panier est une option beaucoup plus pratique quand il s’agit d’aller fouiner au fond de la sacoche. Avec sa grande capacité, il peut aussi aider à se passer de sacoches latérales, pour être moins encombré sur les chemins de terre.
Mais il s’agit d’une formule qui tend à charger la fourche et à réhausser le centre de gravité, ce qui nuit à la maniabilité du vélo. Panier + porte-bagages + sacoche, on s’en tire dans le meilleur des cas avec 1,5Kg à vide… et potentiellement beaucoup, beaucoup plus quand on charge à plein !

C’est pourquoi je tendrais à penser que cette solution convient mieux à un mode de voyage dans lequel on fait primer le critère du volume sur celui du poids. La conduite d’un vélo de cyclo-tourisme classique (dont la géométrie privilégie la stabilité) souffrira moins de ce supplément de charge qu’un modèle orienté tout-terrain.
Avec à l’arrière deux sacoches et encore un sac étanche par-dessus, et avec à l’avant deux sacoches également et encore un panier débordant, on pourrait pratiquement emporter son lave-linge en voyage ! (Certains promènent leur chien comme ça.)

Dans tous les cas, le basketpacking apparaît comme une formule très commode pour mettre pied à terre. Qu’il s’agisse de faire des courses, d’emprunter des transports en commun, ou de visiter des monuments, pouvoir emporter la sacoche en bandoulière est un atout indéniable. On en viendrait à désirer une sacoche qu’on emporterait comme un sac à dos plutôt qu’à l’épaule.

Sim Works/RAL WB Loader

Et vous ?

Outre ceux présentés ici, peut-être d’autres modèles de paniers, de sacoches et de porte-bagages ont-ils attiré votre attention. N’hésitez pas à les mentionner dans les commentaires.
Vos retours d’expérience seront intéressants aussi. Faites-nous savoir quels modèles vous avez essayés ou conçus vous-même ; ce qui vous a convaincus, ce qui vous a déçus. Peut-être utilisez-vous des méthodes de fixation différentes ; peut-être montez-vous votre panier sur le porte-bagages arrière, etc. Dites-nous tout !

Pour recevoir par email les nouvelles publications, inscrivez-vous.

Après cinq ans passés au Proche-Orient et en Amérique Centrale, ma belle et moi sommes venus au vélo par intérêt pour le voyage. D’abord un tour en notre Bretagne natale, puis quelques équipées sur des terrains plus relevés, et bientôt nous partions pour six mois de route entre Asie du Sud-Est et Asie Centrale.
Il m’est difficile à présent de concevoir un voyage sur un autre mode ; et pour toutes nos vacances ou presque, ainsi qu’un certain nombre de nos week-ends, nous chargeons le matériel de camping pour une échappée vélocipédique au grand air.

Informaticien à mes heures perdues, je suis également le développeur-éditeur-modérateur-dictateur de ce site, et du planificateur de voyages Talaria.

éditeur 87 billets 49 commentaires
Écrire un nouveau commentaire
Recevoir par email les commentaires publiés sur cette page :